Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Histoire(s) pertuisienne(s) en Vaucluse

L'Eze (Freddy Randon)

L'EZE

Les Pertuisiens connaissent bien ce cours d'eau qui prend naissance à la Bastide des Jourdans et qui traverse ensuite les villages de Grambois et de la Tour d'Aigues. Il poursuit son cours sur le territoire de Pertuis à partir de « Viade » et traverse la ville jusqu'à son exutoire la Durance au niveau du quartier du « Tombadou ».

Peu de Pertuisiens savent que son tracé a été dévié par les paysans il y a plusieurs siècles. Auparavant il se jetait beaucoup plus loin, dans la commune de Villelaure au quartier qui porte toujours son nom, le « quartier de l'Eze ». Le but de ce détournement était de récupérer les terres du « Vidalet » qui avaient été enrichies par les alluvions véhiculés par les crues successives durant des siècles.

Le lit du cours d'eau suivait à peu près la voie communale N° 5 de Vidalet jusqu'à Villelaure. Certains d'entre nous se souviennent des épisodes pluvieux qui ont entraîné des inondations, aussi, je ne m'attarderai pas sur ces périodes tragiques pour ne pas remémorer certains souvenirs. Mais l'Eze c'est aussi de bons souvenirs d'enfance, les jeunes allaient se baigner au barrage situé au quartier de l'Espigon, à l'époque cette retenue d'eau faisait office de piscine, Pertuis n'avait pas de piscine à l'époque. On pouvait aussi y pêcher, il m'est même arrivé de prendre des truites à l'époque où l'eau coulait tout au long de l'année.

Le barrage en question servait à irriguer les terres situées aux quartiers Saint-Antoine, au Grand-Pros, au pré du Roi et au boulevard des Jardins. Plus tard, ce barrage ayant cédé lors d'une crue importante, l'arrosage de ces secteurs fut assuré par l'eau du canal du Sud Luberon à partir de la station de pompage située au quartier de la « salle de Guein ». L'eau était acheminée par une conduite en fonte jusqu'au quartier de l'Espigon pour être redistribuée par des ruisseaux. Notre Eze possède aussi des ouvrages d'art comme le Pont situé au quartier « Grand Cros » en direction de la Tour d'Aigues et la passerelle au bas de la dévalade construite par M, Lasnier et terminée en 1895.

Quels que soient les souvenirs que nous en avons, l'Eze fait partie intégrante de nos vies de Pertuisiens.

Freddy Randon, 2022, sur Facebook (Le Pertuisien)

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article